Cannes 2019 : Chapitre 4 « le samedi c’est reparti (de jeu) ! « 

Dernier jour de ce court séjour, c’est toujours trop court mais là encore plus 😉 la prochaine fois on fait soit le jeudi soit le dimanche ou les deux en plus !

La très belle découverte du salon, TagCity chez Runes Edition, expliqué par Rémi Gruber l’éditeur. Il faut placer astucieusement ses tags sur les différents « quartiers » de la ville, pour remplir lignes, colonnes et zone définie pour marquer le plus de points possibles. Course à l’objectif, casse tête pour placer les pentaminos…c’est très très prenant !

La Grande Evasion, un petit jeu de carte où les joueurs ont un rôle caché (surveillant ou détenu) chacun essayant soit de s’échapper soit d’infiltrer l’évasion. C’est malin et ça tourne très bien !

Macao, en mode proto de Charles Chevallier. Jeu de combinaison de carte où l’on doit recruter différents personnages, les faire évoluer permettant de les garder avec leur pouvoir. Course à l’objectif, collection de cartes, combinaison, la mécanique est huilée !

Zombie Kidz Evolution, connaissant Zombie Kid, on découvrait le matériel, mais pas tout, car l’intérêt de cette édition c’est les 13 enveloppes que l’on ouvre quand on réussit les challenges. Le jeu était déjà très bon, il est encore meilleur avec ces différentes surprises des enveloppes : nouveaux personnages ? nouvelles règles ? mystère….

Nous avons pu découvrir les nouveautés de la gamme Helvetiq… on commence avec Size Up (un cousin d’Estiméo ;-). Chaque joueur possède 5 carte avec des chiffres, on tire une carte qui fixe le challenge (distance bouche-oreille / tour du majeur…) et on définit en cm ou mm puis chacun choisit une carte pour être le plus près… puis on vérifie…c’est malin pour découvrir vraiment les dimension de son corps !

Winston, il faut poser ses cartes pour « créer » des chiens de minimum 3 cartes… plus les chiens sont grands plus il rapporte de points, avec un bonus pour celui ayant réalisé le dernier plus grand chien et un malus pour celui qui a réalisé le dernier plus petit. Rapide, simple et fun, parfait dans cette gamme !

Kawaï, chaque joueur a deux cartes « glaces » forme et arôme, on pose à son tour de jeu des cartes devant soi et à tout moment on peut choisir de prendre l’ensemble des cartes posées devant les joueurs en défaussant un petit coeur. Il faut avoir le plus de cartes de sa forme et arôme de glace… Rien de nouveau mais ça tourne bien et ce format de jeu permet un investissement pour les ludothèques qui cherche des jeux simple, rapide, efficace…

Misty, le plus surprenant de la gamme, par un système de draft entre les joueurs, je prends, je donne, je prends…  il faut poser des cartes pour réaliser un rectangle de 4×3 (12 cartes) qui « bougeront » en fin de partie et donc disparaîtront au décompte. C’est très sympathique et une envie de refaire une partie se fait sentir afin de placer au mieux ses cartes !

Et enfin GoTown, peut être celui qui fonctionne le moins où peut être la fatigue ou seulement à 2 joueurs, bref à réessayer ! Le joueur doit créer un immeuble de 5 double étage en posant des paires réalisant 9 points (1+8 / 7+2 / 6+3 / 4+5), l’adversaire pouvant soit lui détruire ou voler certaines cartes… à rejouer à 4 pour se refaire un avis !

On continue les découverte avec Squadro, le dernier de la gamme jeu à 2 de Gigamic. Pas facile de se faire une place à coté de Quarto et Cie. Nous n’avons fait qu’une seule partie, pour assimiler les règles, simples comme toujours… ce jeu demande naturellement plusieurs parties pour se faire un avis. Le but est de faire faire un A/R de 4 de ses 5 pièces, bien entendu du blocage et autre rebondissement sont au rendez-vous…

Montmurail, un jeu de placement de muraille pour réaliser une forteresse contenant un nombre défini de puits, églises et maisons… en fonction de la carte tirée, les joueurs doivent placer 1 à 3 murs pour « encercler » la mission de la manche, attention aux barbares qui rôdent et vous voleront au moins « chanceux » 5 pièces d’or…le jeu se déroule en 2 manches. C’est très sympa malgré sans doute un coût important dû à la tour de dés. Mais il trouvera sa place en ludothèque, car simple à expliquer et 30-45 minutes la partie, format idéal pour famille.

Petit arrêt à l’école des Loisirs pour saluer Eric et hop on découvre C’est qui le plus fort, un jeu de mémoire / coopération et la princesse coquette, un jeu de rapidité. Des mécanique connue mais sur le thème des livres jeunesse

On a la chance de croiser Marie et Wilfried, pour les féliciter de leur As d’Or 2019 pour leur jeu Mr Wolf que toutes les ludothèques possèdent déjà….si pas le cas vous savez quoi commander prochainement 😉

Grande pause chez Haba pour découvrir 4 jeux, on commence par l’or du Captain Black, les joueurs piochent des pièces d’or dans un sac, mais s’ils tombent sur une pièce maudite, ne gagnent rien. Sur 40 pièces, 8 maudites, donc il faut peut être en prendre moins pour les gagner…dès que toutes les pièces maudites sont retirés, on compte qui a le plus grand nombre de pièce et on se partage les cartes trésors. Très bon jeu de prise de risque pour les plus jeu, comme toujours une édition soignée !

Le trésor de Ronny, un jeu de mémoire où il faut trouver 2, 3 ou 4 cartes identique pour avoir 1 – 3 ou 6 diamants…fallait y penser, c’est tout simple et terriblement efficace. Jeu qui renouvellera les jeux de mémory basique.

A toute vapeur, les joueurs doivent réaliser le train plus long avant que deux piles de wagon disparaissent. Il faut avoir un nombre défini de wagon identique pour les poser derrière sa loco et avec la possibilité d’avoir la majorité des voyageurs pour augmenter la taille de sont train, les joueurs comparent en fin de partie pour gagner. A réessayer car pas forcément emballer par ce jeu de combinaison.

Luxantis, un jeu de coopération lumineux où les joueurs doivent repousser les monstres qui attaque le château en allant récupérer dans la forêt les ingrédients pour les sorts qui les feront fuir. Grâce aux lumières de la forêt, les aventuriers devront mémoriser les zone saines et dangereuses pour avancer jusqu’à l’ingrédient nécessaire. Le dé défini l’apparition des couleur ou le mélange de celle-ci ou la progression des monstres. C’est beau, lumineux (et sans bruit !) et plaira aux jeunes (et moins jeunes).

Découverte de la gamme jeux de société de Janod qui sans révolutionner les jeux, offre de belle édition, comme Crazy Pirate un jeu de déplacement simple avec deux dès, un pour son pirate, un pour un monstre. Chacun essayant d’attraper le trésor et le ramener à son port. Garden Panic, un jeu d’association de couleur avec une petite taupe qui viendra ralentir la progression de votre jardin et Jungle, le jeu des échelles et serpents en 3D et dans la jungle 😉 Du beau matériel qui trouvera sa place sur nos étagères en ludothèque !

On arrive en fin de journée, le temps de tester le Monstre des couleurs, un jeu de mémoire coppératif où l’on exprime des sentiments avant de faire l’action, c’est étonnant de devoir exprimer ce qui fait peur, rend triste, nous met en colère, nous rend heureux ou zen… hâte de tester cela avec des enfants !

Le Petit Poucet, dans la gamme des contes-jeux de Purple Brain. Jeu de déplacement et de toucher, en effet avant de commencer, le 1er joueur tire un tuile sapin qu’il touche dans son dos, puis passe celle-ci aux autres et ainsi de suite. On cache la tuile puis on va poser les cartes sapin, quand on pense reconnaître le même sapin (angle, trou, forme…), on prend la carte. quand tous on choisit une carte ou pas, on vote pour le joueur ayant choisit la bonne ! On avance d’une case si on a bien voté et 1 case pour le joueur ayant la bonne carte…puis l’Orgre arrive…et mange les derniers…

Et enfin comme nous sommes mort de fatigue, on termine par la Petite Mort, 2e coup de cœur du FIJ 2019. Chacun joue une apprentie mort qui doit se former pour devenir la grande faucheuse, en tuant les personnages des autres joueurs en fonction de leur faiblesse (coeur, cerveau, cancer…), tout en essayant de faire mourir ses personnages de leur belle mort (vieillesse). Celui qui aura un cimetière le mieux rempli (contrat de début de partie) devient LA mort. Très bon jeu de combinaison, drôle avec des illustrations et commentaires sur les cartes…sans être vulgaire, un jeu qu’on ne peut pas sortir avec tout le monde…mais qui trouvera son public car l’édition est vraiment très jolie, comme la boite en forme de cercueil, fallait oser  😉

Voilà c’est fini pour 2019….pas mal de jeux (re)découverts, une bonne 50aine, des achats en perspectives, une 30aine…. Toujours un excellent moment accompagné de Cécile, Stéphanie, Simon et Maître Jief !

Thomas

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s